ROMAIN FROQUET

 

ROMAIN FROQUET

2016

C’est avec une caisse pleine de rouleaux adhésifs que Romain Froquet grimpe à l’intérieur de sa nacelle. Un peu comme les architectes du XIXeme siècle purent découvrir les joies de l’acier, du béton et du verre, Romain Froquet crée ses courbes et contres courbes murales. Ses compositions abstraites ne sont pas de simples formes minimalistes. Elles sont le résultat d’un large geste manuel qui consiste à aplatir des rubans de peintre afin de passer ensuite son rouleau ou donner des coups de bombes. Ses mouvements parfois dansants donnent la sensation d’un équilibre à la fois colossale et fragile.

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *