QUENTIN DMR

 

QUENTIN DMR

2017

Quentin DMR se définit comme un “photographe-plasticien”, deux termes qui s’opposent et se rejoignent. Il expérimente, détourne, réoriente le regard. Il interroge la place du photographique pour nous restituer ce qu’il nomme une déconstruction de l’image. Il ne s’agit en effet ni de détruire la représentation, ni de s’accommoder de ses stéréotypes. Il est question de “refaire l’image”. De procéder à un morcellement plastique et philosophique. Le but de ses expérimentations est de pousser le spectateur à participer activement à la recomposition de l’image. Car le véritable rôle de ces coupures, de ces scansions du réel est d’interroger le langage de l’image. Ce que Quentin DMR veut, c’est interpeller les citoyens, questionner leur responsabilité.

« La Pointe Courte c’est un quartier de pêcheurs. J’avais la chance d’avoir un mur visible de loin et avec du recul. J’ai à nouveau travaillé en anamorphose à partir de photos en noir et blanc représentant des mains de pêcheurs tenant un filet de pêche. Les photos sont imprimées sur des bandes de bâche et installées sur une structure métallique, ce qui leurs permet d’être battues par le vent, à la manière des voiles d’un bateau. »
Itw Artistik Rezo

Installation en cours de rénovation.

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *