NASSER assurera la première partie de C2C, le 2 juin prochain au Théâtre de la Mer.

Nasser, c’est une grenade dégoupillée dans la mêlée électro. Le groupe n’a pas fait de détails pour se lancer à l’abordage d’un paysage musical en pleine cure de rajeunissement. Ses arguments sont simples et imparables : des kicks puissants, des riffs de guitare joués à fort volume, une mixture électro décapante qui remet à plat tout ce que vous pensiez savoir sur la question cruciale “comment transpirer sur un dancefloor ?”.

Nicolas, Simon & Romain (les initiales N, S et R en filigrane de Nasser) n’ont pas eu à forcer leur nature. Le trio a embrayé une mémorable série d’uppercuts sonores. Leurs premiers EP ont très rapidement trouvé leur public. Il faut dire que le terrain avait été bien préparé par Soulwax ou LCD, influences évidentes du groupe. Des petits clubs underground à Solidays, leurs premières prestations ont fait trembler les murs : un feu d’artifice qu’un public retrouve à chaque live du trio incendiaire.

Au delà des qualités d’hymnes radicalement dancefloor qu’on leur reconnaît à la première écoute, leurs tracks « Come On » ou « St. Mark » sont de furieux coups de boutoirs contre l’inertie des foules. Le côté “incontrôlable”, c’est
l’arme la plus dangereuse du trio.
Nasser écrit des chansons, et leur réserve un traitement des plus inventifs. Au fil des titres l’auditeur oscille entre
refrains accrocheurs et envolées electro , le tout lié par un esprit corrosif et frondeur.

Come On… Nasser !!!