En plus des artistes qui interviennent sur le MaCO (Julien « SETH » Malland, KASHINK et Mr QUI) et des deux expositions (KLASH 2 à la Fondation et COLAGENE à l’Hôtel de Paris), K-LIVE 2014 vous propose une installation exceptionnelle dans le hall du Théâtre de la Mer.

C’est Sébastien PRESCHOUX, un artiste parisien remarquable, qui nous fait l’honneur de réaliser cet exploit.

Artiste autodidacte, profondément marqué par l’art optique, mais également par les valeurs de l’enseignement du Bauhaus, prônant une instruction axée sur la valeur fondamentale du travail manuel, Sébastien créé inlassablement des dessins de plus en plus complexes, pouvant rivaliser avec ce qu’une machine pourrait produire en quelques instants.
Par cette démarche, il crée une confusion visuelle chez le spectateur, pouvant amener ce dernier à s’interroger sur l’origine (humaine ou mécanique) de ses travaux. Mais ce n’est qu’en s’approchant que le spectateur peut identifier les stigmates du passage de la main humaine, attitude que Sébastien nomme « la récompense du curieux ».
Son travail, ne se limite pas à une production en deux dimensions. Elle trouve une correspondance en trois dimensions par le biais d’installations de fils, souvent réalisées en milieu naturel, lui offrant ainsi une parfaite liberté tant en terme de taille que de diversité.

Si vous assistez aux concerts K-LIVE des 23 et 24 mai au Théâtre de la Mer, vous serez les premiers à pouvoir admirer cette installation, qui perdurera pendant tout l’été, pour le plaisir des dizaines de milliers de personnes qui viendront écouter de la musique dans ce lieu exceptionnel.

Un aperçu du travail de Sébastien PRESCHOUX :