On ne présente plus le Festival International des Sports Extrêmes (FISE), qui a lieu à Montpellier depuis 1997. La 16ème édition se tiendra sur les berges du Lez du 16 au 20 mai prochain, mais le 5 mai, une avant-première aura lieu au centre commercial Odysseum, un échauffement en quelque sorte

Dans le cadre d’un partenariat avec Odysseum, K-Live sera présent pour ce prélude au FISE en proposant une animation samedi 5 mai de 14h à 18h au niveau 0 du centre commercial (face à l’arrêt du tramway). Plusieurs street-artistes de la région seront présents pour transmettre l’esprit K-Live au nombreux public.

LOKO, diplômé de l’Ecole Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence, est un ancien du street-Art de Montpellier, tagueur-graffeur multi-supports et multi-techniques. Sur ses supports privilégiés, les conteneurs ou les bennes, il est ensuite passé en mode graffitis illustratifs, au Posca ou à la bombe. Après ces personnages, il est retourné à ses amours initiales avec ses fameuses bouilles rondes.
Sur le chemin de la peinture depuis 10ans, LOKO peint, dessine et découpe des visages inlassablement (photo ci-dessus). Il travaille uniquement a l’intuition, sans esquisse ni scaphandrier, afin d’être en phase avec l’instant présent. Mêler couleur et énergie entre réflexes et lâcher prise. Un va et vient qui trace et efface, des couches qui se mêlent pour atteindre un but inattendu.

Le Sétois  Mr DEPOSE représentera également K-Live sur cet évènement. DJ et graffeur, cet artiste aux multiples talents s’intéresse à la culture urbaine dès son plus jeune âge, grâce à l’émission télévisée de Sydney « HIP HOP », diffusée dans les années 80. Il se met au skate, au graffiti, puis en 1996, pose ses mains sur des platines. Sa culture musicale est éclectique, hip-hop indépendant, trip-hop, electro et turntablism, qu’il affectionne particulièrement.
A 34 ans, DEPOSE est plus que jamais derrière ses platines et investi dans le mouvement graffiti. Il s’adonne également à la peinture sur toile. Activiste de la culture hip-hop, son objectif est de transmettre son expérience aux plus jeunes.

Un troisième street-artiste, DARK, viendra compléter le tableau. Ce personnage mystérieux proposera sa vision très colorée de la peinture urbaine. DARK n’aime pas trop faire parler de lui, alors K-Live vous invite à le découvrir en live, avec ses deux compères.

Rendez-vous donc à Odysseum, le 5 mai !!!