Les vendredi 3 et samedi 4 juin, pendant les concerts K-LIVE qui auront lieu au Théâtre de la Mer, deux artistes réaliseront des performances pour  le public, créant un lien entre l’art dans la ville et la musique.

SUN 7 est, à l’évidence, enfant de croisements et chevauchements entre  le mot et l’image, la poésie et la couleur, l’art et la rue. A l’aube des années 1990, il découvre l’univers des tags new–yorkais. Bombe aérosol en main, il s’attaque à la peau des murs, de Paris à New York.
Il multiplie performances et interventions à Paris, Lyon et Marseille, puis à Shanghai, Hong-Kong et Djakarta…. Il utilise ensuite la toile, le panneau, les plaques de métal… Son registre se métisse sous des influences multiples : l’action painting, l’art nègre, les tatouages maoris. Mais c’est le mot qui domine. Un maillage de mots, le plus souvent indéchiffrables et qui, assemblés, composent des portraits et des autoportraits. Portraits évidents et textes codés, soit un jeu subtil d’apparition/disparition, où ce qui relève de la calligraphie, des glyphes, des idéogrammes, se déréalise, laissant planer le mystère.

Illustrateur, tatoueur et chanteur populaire, Jean-Luc Navette navigue effectivement dans un univers parallèle bien à lui, où la noirceur n’a d’égale que le coup de crayon.

Un ailleurs imaginaire ampli de références lointaines et mortifères, où le blues dans l’âme est néanmoins étincelant de lumière. Une vision extrafine du monde en noir et blanc, dont s’extirpent quelques histoires vraies d’hier et d’aujourd’hui.

De sombres histoires qui finissent mal en général…

SUN7 et Jean-Luc Navette exposeront, en compagnie d’Antoine CASALS – THE WIZARD, à l’Atelier Dock Suds – 11 quai Léopold Suquet à Sète.
Ouvert du 4 au 19 juin – tous les jours de 10h30 à 12h30 et de 15h30 à 19h30 – Entrée libre
Vernissage le vendredi 3 juin à partir de 18h