K-LIVE 2016 vous propose une rencontre avec Christophe GENIN, professeur de philosophie de l’art et de la culture à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, et auteur de l’ouvrage « LE STREET ART AU TOURNANT« .

Sur le thème Penser et vivre sa ville autrement: l’exemple de K-Live, cette rencontre aura lieu le mercredi 1er juin à 18h30 dans le patio de l’hôtel de Paris à Sète (2 rue Frédéric Mistral).
Entrée libre dans la limite des places disponibles.

« Sans prétendre être exhaustive, mon intervention examinera le festival K-live comme un exemple d’intégration du nouvel art urbain dans la ville, et ce à travers le MaCO (le Musée à Ciel Ouvert de Sète). Souvent fustigé comme pratique « vandale » ou « clivante », le street art peut également participer à des politiques publiques de rénovation urbaine, de médiation sociale. Nous mettrons le cas du K-Live sétois en regard d’autres rencontres de street art pour voir comment de nouvelles pratiques et une nouvelle esthétique nous amènent à porter un regard différent sur notre ville. Beauté et liberté comme maîtres mots du vivre-ensemble ».  Christophe GENIN

Christophe Genin est professeur de philosophie de l’art et de la culture à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il dirige le MUCRI, une revue en ligne d’analyse d’oeuvres (peinture, sculpture, installation, photographie, bande dessinée). Il s’intéresse au graffiti et au street art depuis 1985, et a rédigé de nombreux articles et ouvrages sur ce sujet, notamment Miss. Tic, femme de l’être (Impressions Nouvelles, 2008, rééd. 2014) et Le street art au tournant (Impressions Nouvelles, 2013, rééd. 2016).