C’est avec plaisir que le festival K-LIVE a retrouvé KASHINK cette année. Non seulement sa bonne humeur nous a enchanté, mais elle nous a fait cadeau de deux murs très colorés.

Le premier, rue de Belfort sur le mur de l’Ecole Municipale des Beaux Arts est un hommage à Piaf et à son célèbre Hymne à l’Amour… si tu me le demandais… Il faut grimper quelque peu pour le voir, mais ça vaut le coup !

Le second se trouve à la Pointe Courte, quartier hautement symbolique de la ville. Il s’agit d’une collaboration avec Bault, mais d’autres artistes présents sur le festival y ont apporté une petite touche… Julien SETH Malland, GoddoG, Paul Loubardino et IZO.