Pablito ZAGO est un des nombreux invités de K-LIVE 2013. Il interviendra bien sûr dans le Musée à Ciel ouvert mais également dans le cadre d’ateliers avec des enfants et des adolescents de la Ville. Il animera un groupe au Centre Social Gabino, du 22 au 26 avril (réalisation d’une fresque monumentale avec des adolescents de l’Ile de Thau) ainsi que Rue de Tunis les 18, 19 et 20 mai (création d’une œuvre collective avec des enfants du quartier) en partenariat avec l’Ecole de Beaux Arts de Sète.

Pablito ZAGO n’a jamais pu réellement choisir entre ses différentes passions. Responsable de l’agence de graphisme avignonnaise L’Artistik Kommando, il continue de partager son temps entre graphisme, illustration, street art, musique (Château Bruyant) et théâtre multimédia avec la compagnie de théâtre de rue KompleXKapharnaüM (Lyon).
Passionné de cultures underground, son style se joue des codes de l’illustration enfantine, souvent teinté d’une inspiration tribale, teinté d’humour, mais laissant à chaque fois échapper une folie douce et quelques travers névrotiques, rendant ses créations très identifiables. Passer ses journées dans son atelier face à son ordinateur ne convient pas complètement à Pablito, alors il réalise de nombreux travaux en extérieur, qui le confrontent à la rue. Soit en peinture, soit à travers des tirages papiers couvrant de grandes surfaces, c’est à travers ces médiums qu’il développe aujourd’hui son langage propre.
Son goût pour le voyage et son travail graphique l’ont amené à poser de nombreuses collages/fresques dans de nombreux pays (Birmanie, Laos, Inde, Angleterre, Pologne, Autriche…), mais aussi à ramener de ses différents voyages des carnets de voyage graphiques qu’il expose dans des galeries.

Le festival K-LIVE est ravi d’accueillir cet artiste polyvalent dont la bonne humeur n’a d’égale que le talent.

Voir son site : www.artistikkommando.com