K-LIVE 2013 accueillera une touche de féminité avec Claire STREETART, une artiste qui interviendra sur les murs de Sète avant et pendant le festival.

Claire évolue dans l’univers de l’Art Urbain depuis maintenant 4 ans, alors qu’elle travaillait beaucoup aux Beaux-Arts en installation. Elle importait alors des images en 2D (grands dessins sur papier ou projection) dans des espaces en 3D (murs de chez elle, de l’école, des salles d’exposition, etc…). «Le besoin de jouer avec les dimensions réelles qui m’entourent a toujours été une préoccupation dans mon travail». La rue a commencé à l’intéresser lorsqu’elle est revenue à Paris. Sans espace intérieur  pour s’exprimer, la ville lui a permis de multiples changements de décors, cela en permanence, et l’interaction avec le public a été immédiate.

Claire STREETART tient particulièrement à fabriquer des images visibles par tous, à véhiculer un message évident et universel qui ne s’adresse à aucun groupe en particulier. «Il n’y a aucun signe caché, aucune référence à autre chose que ce qui est montré. Et puis, il n’y a pas d’époque pour l’Amour !». Claire expose des couples. Elle a commencé par faire poser tous ses amis avec leurs vêtements et leur style. «Ce ne sont que des vrais couples, je tenais à ce que ces dessins soient aussi des représentations d’une histoire, une sorte d’album photo, parce qu’au final ce qu’il en reste c’est une photographie, un petit tableau.»

Voir son site : www.clairestreetart.com