Les Sétois connaissent bien BAULT car c’est dans l’ile Singulière, en 1997, qu’il a débuté dans le graffiti, aux côtés de son comparse DEPOSE, avec qui il crée le crew TK. Il continue à Avignon avec les membres des TSH et des FDP, puis délaisse le graffiti pendant plus de 10 ans et se concentre sur la vidéo d’art, le graphisme et l’illustration.

La frénésie du dessin ne l’ayant jamais quitté, il développe depuis plusieurs années un cabinet de curiosités peuplé de monstres, de personnages grotesques et d’environnements déstructurés. Les créatures sont souvent amputées, hypertrophiées et inachevées. Fantasmagorie contemporaine, les formes coulent, se superposent et s’entremêlent créant des peintures rupestres 2.0.

Depuis ses débuts à Sète, BAULT a fait du chemin, jusqu’à être sélectionné en 2014 dans la programmation street art de la FIAC.
Pour autant, il revient régulièrement dans notre belle ville, où l’on peut retrouver ses poulpes, méduses et autres baleines autour du môle et sur la place de l’Hospitalet. Il était également présent lors de l’édition 2014 de K-LIVE, invité dans le cadre de l’exposition KLASH à la Fondation, pour laquelle il avait réalisé une fresque remarquée avec son ami GoddoG.

Pour K-LIVE 2015, nous avons le plaisir d’accueillir BAULT dans le cadre du MaCO de Sète (Musée à Ciel Ouvert). Son nom viendra s’ajouter à ceux de la vingtaine d’artistes ayant laissé leurs traces sur les murs de la ville. Nous vous annoncerons prochainement dans quel coin de Sète BAULT interviendra, entre le 1er et le 6 juin 2015. Il est certain que ce sera une œuvre remarquable et remarquée.

Son mur se situe Rue Louis Blanc.

http://bault.tumblr.com/