Les Afters

K-Live, ce sont des expositions, de l’art urbain, des concerts au Théâtre de la Mer et aussi… des afters sur la belle plage de Sète, en partenariat avec l’association SAISONCINQ !!! Les 27 et 28 mai, en fin de soirée, ou début de nuit, les festivaliers seront invités dans un lieu exceptionnel, « La Praia des 3 digues », qui accueillera les noctambules dans son nouveau cadre,  à partir de 23h30.

Au programme, une sélection des plus urbaines, mêlant artistes hiphop, électro et graffiti en live qui vous feront prolonger l’expérience K-live tout au long de la nuit. C’est tout l’univers des arts urbains que nous vous invitons à découvrir au travers de 2 soirées bouillantes et éclectiques :

Le 27 mai, à partir de 23h30 :

Verbal Kent

hip-hop US (Chicago) dans le cadre du SAVE YOURSELF tour

www.verbalkent.com

Avec Verbal Kent & Lance Ambu, accompagnés par Lord Faz (DJ), c’est à des hommes humbles, approchables et enthousiastes que nous avons affaire. Mais attention, ils remettent sérieusement au gout du jour, sans les singer, les flows implacables et euphorisants de groupes tels que Public Enemy, KRS 1 ou Pharcydes. Ils laissent au panier tout le blingbling verbal du hiphop mainstream. C’est un hiphop fédérateur, jouissif et engagé qui nous attend, avec un talent à faire frissonner l’échine et des productions qui vont vous tirer les oreilles jusqu’au devant de la scène. Leurs collaborations devraient déjà faire frémir les tympans de certains.

The Driminers

Live act Graffiti / Dj Set (Montpellier)

www.myspace.com/ABJECT_ONE


The Driminers c’est de la peinture, des vinyles, des platines, de la vidéo, deux univers symbiotiques à la pointe de la technologie. Abject one et Le Fabrikan, un duo et surtout du talent ! Leur concept : la composition graphique d’Abject one est le prolongement logique et naturel du set créé en live par Le Fabrikan. La stimulation de l’un se répercute immédiatement sur l’autre, l’écoute se traduit en vision et vice versa. L’un inspire l’autre. The Driminers est une claque brutale, spontanée. Elle se veut arty, punk/ rock, street art, spontanée, funky, zulu, trash, casquettes, hip hop, tags, skate puissante et bluffante.


Le 28 mai, à partir de 23h30 :

Christine

Live electro 4 platines (Paris)

www.myspace.com/sheischristine

Résolument électro et définitivement horrifique, Aeon Seven & Kunst Throw ont, en tout juste un an, brulé toutes les étapes jusqu’au succès avec Christine, notamment programmé aux découvertes des printemps de Bourges 2011. Ils ont partagé la scène avec Bloody Beetroots, Toxic Avenger, Make The Girl Dance, Solange la Frange ou encore Dj Cam. Ils ont réalisés les remixes infernaux  de « baby baby baby » pour Make The Girl Dance ou « Spoiled Ritch Bitches » pour Waxdolls. C’est sur 4 platines que ces 2 Djs, issus de la vieille école, s’expriment en live. Leur talent résiderait donc dans un sulfureux mélange de productions à la Edbanger (Sebastian, Breakbot, Justice) et de dubstep agressif avec un nappage au hiphop et une cerise de grime pour couronner le tout.

Soulstice & Lord Faz (DJ)

hip-hop US (Chicago)

www.myspace.com/soulstice


Nous n’avons pas tous les jours l’occasion d’inviter un rappeur ayant travaillé comme ingénieur au département de la défense des Etats-Unis et ayant partagé la scène avec le Wu-Tang clan et John Legend… Soultice explose en 2005 en sortant l’album North by Northwest: Solid Ground sur Wandering soul records. Soulstice est une combinaison de boom-bap east coast et de soul music rayonnante, il collabore d’ailleurs avec le légendaire Terror Squad du Bronx (Big Pun, Fat Joe, Cuban Link) ce qui lui vaudra une colonne dédié dans XXL magazine en tant que membre des leaders de la nouvelle école du hiphop US . En 2006 il signe chez EMI. C’est avec un flow classieux et lumineux pour un  hiphop mélodieux, que Soulstice débarque à K-Live.


Avec Verbal Kent & Lance Ambu, accompagnés par Lord Faz (DJ), c’est à des hommes humbles, approchables et enthousiastes que nous avons affaire. Mais attention, ils remettent sérieusement au gout du jour, sans les singer, les flows implacables et euphorisants de groupes tels que Public Enemy, KRS 1 ou Pharcydes. Ils laissent au panier tout le blingbling verbal du hiphop mainstream. C’est un hiphop fédérateur, jouissif et engagé qui nous attend, avec un talent à faire frissonner l’échine et des productions qui vont vous tirer les oreilles jusqu’au devant de la scène. Leurs collaborations devraient déjà faire frémir les tympans de certains.

Verbal Kent c’est un talent,  propre, frontal, cultivé ; au service d’un hiphop comme on l’aime, énergisant et universel, laissant une réelle place au DJ, rien de moins. Lance Ambu c’est bien plus que le binôme, c’est celui qui ouvre la voie, il est au rap ce que la basse est au funk, le rythme et le groove du Mc discret dont on ne peut se passer, qui fusionne avec le son dès les premières secondes. A noter que Verbal Kent a collaboré avec Pete Rock, rappeur, DJ et producteur bien connu des amateurs de hip hop