Chilly Gonzales… c’est samedi !!!

Le spectacle de Gonzales, samedi soir, sera sans aucun doute un des grands moments de la saison du Théâtre de la Mer.

Tour à tour pianiste virtuose (et recordman du monde de durée de piano), superstar mégalomane, égérie paternaliste et electro-pop d’une famille artistique déjantée qui va de Jamie Lidell à Feist, producteur de Katerine, Jane Birkin ou Arielle Dombasle, les mains de Serge Gainsbourg dans le diptyque de Joann Sfar, juif canadien hip hopper séduisant l’underground berlinois ou roitelet de la Cour culturelle parisienne, qui est donc Jason Beck, alias Chilly Gonzales, alias Gonzales ?

Tout cela à la fois et bien plus encore. Jason, bête de concours de piano à 12 ans dans une famille où seule compte la persévérance et Gonzo, son double monstrueux; une histoire reprise en partie dans son dernier album qui est également un film sur deux joueurs d’échecs. Car Gonzo est insatiable.

Et si son plus grand succès populaire à ce jour est un « Solo Piano » se réclamant outrageusement d’Erik Satie, le cabaret DaDa de Gonzales l’entertainist moderne nous réserve encore de belles surprises.

La scène du Théâtre de la Mer, qu’il a déjà foulée voilà quelques années, est sans doute l’écrin idéal pour ce show man. Et c’est un « Piano talk show » que l’artiste va proposer aux spectateurs de K-Live 2011. Gonzales va faire des expériences interactives avec le public, des morceaux de piano plus longs et repousser ses limites…

Un concert à ne pas manquer samedi 28 mai.

Réservez vos billets sur :

Leave A Comment

*